Sahifa fully responsive WordPress News, Magazine, Newspaper, and blog ThemeForest one of the most versatile website themes in the world.

L’Agence de l’Eau Adour Garonne nous renouvelle sa confiance !

ECCEL Environnement

AEAG

 

Après nous avoir confié « l’Etude-Test pour la mise en œuvre du contrôle opérationnel des éléments de qualité hydromorphologiques sur trente masses d’eau rivières du bassin Adour-Garonne » dont nous avons présenté les résultats lors d’une intervention auprès du Groupe National Hydromorphologique à Paris, l’AEAG a à nouveau choisi notre Bureau d’Etudes pour la réalisation du lot 10 du marché « REALISATION DE PRELEVEMENTS ET D’ANALYSES SUR LES MILIEUX AQUATIQUES DU BASSIN ADOUR-GARONNE – RIVIERES, CANAUX, EAUX SOUTERRAINES, LACS, LITTORAL – LOT n°10 – Rivières – Hydromorphologie et biologie associée ».

L’objectif de cette étude est de répondre aux besoins du contrôle opérationnel des éléments de la qualité hydromorphologique sur une sélection de 20 masses d’eau du bassin qui présentent à la fois un risque de non-respect des objectifs environnementaux et des pressions hydromorphologiques.
 
Elle va s’articuler en trois phases :
 
● Une première phase de caractérisation de l’état hydromorphologique des masses d’eau, à travers l’application du protocole AURAH-CE sur les tronçons homogènes préalablement identifiés par la méthodologie SYRAH-CE. Cette phase permettra de confirmer ou non les différentes pressions identifiées lors du diagnostic de 2013. Suite à cette première analyse, se posera la question de la représentativité des stations de suivi biologique déjà existantes sur ces masses d’eau vis-à-vis des pressions identifiées, et la nécessité d’en créer de nouvelles ;
 
● La deuxième phase de l’étude sera constituée de l’expertise biologique et morphologique sur les stations sélectionnées au terme de la phase 1, via la mise en œuvre des protocoles de suivi de l’ichtyofaune et des macroinvertébrés benthiques pour évaluer l’incidence des pressions hydromorphologiques sur la biologie. De la même façon, le protocole CARHY-CE sera mis en œuvre sur ces stations en parallèle de ces expertises biologiques ;
 
● La dernière phase de l’étude aura pour objectif de réaliser une analyse croisée de l’ensemble des résultats. Elle permettra de dégager la pertinence des différents protocoles vis-à-vis du RCO et de l’apport de connaissances au sens large. Une attention particulière sera également portée à la pertinence des actions prévues dans le cadre des PAOT par rapport aux pressions identifiées dans le cadre de cette étude.

 

Dans les prochaines semaines, nous allons démarrer la première phase de prospection initiales des 20 masses d’eau réparties sur 13 départements du bassin Adour-Garonne.
 

Réseau Contrôle Opérationnel

       Carte de localisation des différentes masses d’eau – ECCEL Environnement 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.